Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 11:00

Laissons parler Isaac Isitan, le pétillant réalisateur de ce documentaire exceptionnel, de ce document démontant toute une histoire en démontrant la possibilité de trouver des voies économiques différentes de celles proposées aujourd'hui et hier.

affiche"J'avais entendu parler des femmes de la Brukman avant mon départ. Ces couturières d’une manufacture de vêtements pour homme venaient (décembre 2001) de reprendre leur usine après que les patrons l’aient abandonnée sans laisser d’adresse. Elles avaient réorganisé le travail sur le modèle autogestionnaire, prenant toutes les décisions en assemblées et s’octroyant toutes le même salaire.

Deux mois après l’occupation de la Brukman, ces « ouvrières sans patrons » étaient déjà devenues l’emblème de l’Argentine démocratique. Avec l’appui des voisins, organisés en assemblées de quartier, elles avaient résisté à une première tentative d’expulsion et un comité de vigile avait été mis en place pour les protéger.

J’ai tourné avec elles ces premières heures, euphoriques tant l’enthousiasme et le soutien populaire étaient grands, mais angoissantes. Les patrons, le pire de la crise passé, avaient en effet décidé de poursuivre les travailleuses pour usurpation et ce malgré les accusations de fraude pesant contre eux-mêmes.

Rentré au Canada pour terminer le montage de L’argent, j’ai pu compter entretemps sur la collaboration de quelques équipes sur place, Carlos Broun et les camarades de Contrainagen ainsi que Roberto Leonardo, pour capter les moments-clés de l’histoire de ces femmes courageuses qui se battaient, tant sur le terrain légal que dans la rue, pour conserver leur gagne-pain et retrouver leur dignité dans le travail.

Puis, quand je suis revenu en 2005, après la victoire devant les tribunaux qui leur accordait la propriété des machines (mais non de l’édifice), j’ai vécu avec elles pendant deux mois et demie le quotidien de l’autogestion. J’ai vu comment cette expérience les avaient transformées, comment leur talents divers s’étaient exprimés dans la construction de cette entreprise et aussi comment leur pensée politique avait évolué. Pour ces femmes, que rien n’avait préparé à un tel destin, la vie ne sera plus jamais pareillephoto 03 

 

RENDEZ VOUS À 
MERLIMONT
SALLE POLYVALENTE
MERCREDI 16 MARS à 19 heures

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Festival Grand Reportage du TOUQUET

Présentation

  • : Les Amis du FIGRA ("HORS les MURS" du FIGRA)
  • Les Amis du FIGRA ("HORS les MURS" du FIGRA)
  • : Les amoureux des grands reportages d'actualité et documentaires de société se retrouvent tous les ans au TOUQUET PARIS PLAGE au mois de MARS pour suivre le Festival International du Grand Reportage d'Actualités (F.I.G.R.A.) La LIBERTÉ DE LA PRESSE et la Liberté d'Expression ont là leur "paradis".
  • Contact

Recherche

Pages