Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 15:56

TRÈS BONNE NOUVELLE

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Georges Marque-Bouaret m'a appelé ce midi pour m'annoncer que Madame le Maire du Touquet lui avait, à notre demande, envoyé un sms par lequel elle souhaitait des projections dans le cadre du Salon du Livre du Touquet afin de maintenir la présence du FIGRA jusqu'à son retour sur Le Touquet dès la fin des travaux du Palais des Congrès. 

Georges a donné son accord après m'avoir consulté sur le nombre de films et la programmation. Nous allons donc projeter trois films dont les titres sont :

KURDISTAN, LA GUERRE DES FILLES (Prix spécial du Jury et Prix des Jeunes 2016) 53 minutes de Mylène Sauloy.

LES ENFANTS VOLÉS D’ANGLETERRE ( Prix SCAM de l’investigation 2016) 66 minutes de Pierre Chassagnieux et Stéphanie Thomas.

LA SUISSE, COFFRE FORT D’HITLER (Mention spéciale Terre(s) d’Histoire 2016) 52 minutes de Olivier Lamour et Xavier Harel.

Précisions sur les dates et heures de projection seront données prochainement sur le blog!

À suivre !
 

Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 08:40
VOIX DU NORD SAINT OMER

 

Pour la première fois, le festival du grand reportage se tiendra à Saint-Omer

Pour cause de rénovation du palais des congrès du Touquet, la 25e édition du FIGRA, Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société, se déroulera à Saint- Omer du 20 au 25 mars 2018.

Les travaux devant durer dix-huit mois, le festival pourrait même prendre ses quartiers pendant deux ans à Saint-Omer.

Ce n’est pas la première fois que le FIGRA est délocalisé. Lille avait été proposé par le conseil régional pour l’accueillir entre 1998 et 2000 car la municipalité touquettoise de l’époque n’était plus favorable à le recevoir. Mais cette fois-ci, la situation est différente. Le palais des congrès du Touquet étant en cours d’agrandissement, l’agglomération du pays de Saint-Omer s’est positionnée pour l’organiser à Saint-Omer du 20 au 25 mars, seulement le temps de la durée des travaux.

Pour ce faire, elle va investir 120 000 euros et mettre à disposition le cinéma Ociné, la chapelle des Jésuites mais aussi pour le dernier jour de festivité, l’Area d’Aire-sur-la-Lys.

Depuis vingt-quatre ans, le FIGRA est porté par l’association CesArts Événement qui y programme des rencontres entre les professionnels, invitant des journalistes de renom et le grand public autour de projections d’une soixantaine de grands reportages d’actualité et de documentaires de société, là en compétition. Ils seront agrémentés de débats.

La pièce de théâtre On n’est pas que des valises interprétées par les ex-salariés de Samsonite sera également jouée « dans le cadre d’une section théâtre documentaire », indique Georges Marque-Bouaret, délégué général du FIGRA. Une exposition devrait aussi prendre place.

Décrypter l’actualité Le but est ici de décrypter l’actualité marquante de l’année précédente et de faire réfléchir le public sur de multiples problématiques. « C’est une véritable fenêtre ouverte sur le monde. »

Des films inédits seront présentés en avant-première du mardi au vendredi soir à la chapelle des Jésuites et à Ociné le samedi après-midi.

En journée, à partir de 9 h 30, à Ociné, des reportages et documentaires marquants, déjà diffusés à la télévision française et étrangère, seront à découvrir. Le dimanche une rediffusion du palmarès sera projetée à Saint-Omer et à Aire-sur-la-Lys.

Après l’événement, du 26 au 28 mars, en journée, une sélection de films sera également retransmise à l’Area d’Aire-sur-la-Lys aux scolaires. Le soir, une programmation plus large devrait aussi être proposée au grand public. C’est encore en cours de discussion.

Auriane Stanesco pour la Voix du Nord

VOIX DU NORD SAINT OMER

Il est bon d'apporter des précisions concernant cet article paru avant-hier dans la Voix du Nord (édition de Saint Omer).

La subvention de 120 000€ versée par la CAPSO (équivalente de notre nouvelle agglomération:CA2BM) permet à Cesarts Evénement de payer la location du cinéma. Nous aurions souhaité que cette solution fusse adoptée ici dans le montreuillois, mais obstruction systématique a été faite par la majorité municipale du Touquet et le député de la circonscription. Le directeur du cinéma et Georges étaient d'accord pour garder le festival sur la ville. Nous en avions avisé le député (encore officiellement maire) devant témoins.

Le non respect des citoyens est évident quand on sait que deux sondages le premier sur Le Touquet, le second à Londres ont placé le FIGRA en tête des événements culturels de la ville. Les sondés avaient répondu à la question suivante:" pour vous quel est l'événement culturel qui vous rappelle Le Touquet?" autre question:" pour vous quel est l'événement sportif qui vous rappelle Le Touquet?" (réponse l'Enduro). Ce sondage a commis aux yeux de certains un "crime de lèse majesté" en plaçant le FIGRA en tête pour la culture . Les citoyens et le FIGRA sont des victimes du non-respect de la vraie démocratie et du refus de la liberté de penser. Les sourires affichés, par certains  sur les photos, ne masquent plus la réalité de leur pensée.

VOIX DU NORD SAINT OMER
Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 13:54
Voix du Nord Montreuil

LE TOUQUET Réfugié à St-Omer, le FIGRA crée un appel d’air dans l’économie touquettoise

Travaux du palais des congrès obligent, Le Touquet ne pourra pas recevoir le festival international du grand reportage d’actualité (FIGRA) en 2018 ni, très probablement, en 2019. Saint-Omer aura donc la garde du « bébé » pendant au moins un an.

Les hôteliers-restaurateurs de la station s’en accommodent. « Ma hantise, c’était l’année blanche, confie Georges Marque-Bouaret. J’ai bien vu la difficulté qui nous attendait si on ne pouvait pas organiser le festival au Touquet en 2018. » Le délégué général du FIGRA a envisagé dans un premier temps de trouver un autre lieu dans la station. Mais l’agglo de Saint-Omer l’a contacté, offrant d’accueillir l’événement du 20 au 25 mars (lire cidessous). « J’ai senti qu’une opportunité se présentait, j’ai paré au plus pressé. »  

L’an prochain, le FIGRA n’aura pas lieu au palais des congrès mais à Saint- Omer.

Pour la première fois, le festival du grand Le FIGRA qui s’exile une voire deux années durant, cela ne crée pas qu’un vide dans le calendrier événementiel.

Avec 2 500 à 3 000 spectateurs et donc clients potentiels, c’est aussi un appel d’air notable dans le registre de réservations de certains hôtels et restaurants touquettois. Georges Marque-Bouaret estime que l’organisation réserve à elle seule entre 750 et 800 nuitées auprès de ses hôtels partenaires, dont le Castel Victoria et le Grand Hôtel. Et ce en mars, une période de l’année plutôt creuse pour l’économie touristique locale.

Pas vraiment surprise par cette expatriation, Valérie Declercq, directrice du Castel Victoria, voit le verre à moitié plein : « Heureusement qu’on le sait maintenant », souffle-t-elle. L’hôtel devra faire sans les nuitées d’ordinaire réservées pour les membres du jury, les invités, etc. ? Eh bien soit. « Nous allons oeuvrer pour combler ce manque et trouver d’autres vecteurs de communication » pour atteindre un taux de remplissage satisfaisant.

Même stratégie au Grand Hôtel, où le directeur général Philippe Ganier estime lui aussi être « prévenu suffisamment assez tôt pour travailler sur d’autres segments » d’ici mars 2018. Le Grand Hôtel comptant plusieurs salles de conférences, les séminaires feront largement l’affaire. Philippe Ganier relativise : « On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeufs. Je suis ravi que le palais des congrès se modernise. » Quitte à devoir se priver de certains rendez-vous pendant les travaux. « Si c’est pour en avoir plus après, pourquoi pas. »

Éric Forget, patron du restaurant de poissons Pérard, s’avoue « un peu déçu qu’une autre salle n’ait pas été trouvée pour accueillir le festival » au Touquet. « Le FIGRA est un plus pour le restaurant à ce moment-là de l’année. Nous recevons une clientèle de journalistes, ce qui est plutôt sympa pour faire parler de la station. Pendant deux-trois jours, on est complet. »

La vraie préoccupation des hôteliers-restaurateurs du secteur est ailleurs. Philippe Ganier, comme d’autres, attend surtout de la municipalité « qu’elle mette les moyens pour commercialiser le nouveau palais des congrès » dès à présent.

Un autre débat. Un FIIGRA tous les deux ans ? Pour la première fois, le festival du grand reportage se tiendra à Saint-Omer Georges Marque-Bouaret, délégué général du FIGRA. Ici et là, on entend dire que le festival pourrait n’avoir lieu, à l’avenir, qu’une année sur deux. Un an sur deux tout court ou en alternance avec Saint-Omer, maintenant que l’Audomarois est entré dans la partie ?

La chose est floue.

Pas pour Georges Marque-Bouaret, délégué général du FIGRA, qui balaye ces deux éventualités d’un revers de main. Faire du Touquet et de Saint-Omer les deux ports d’attache du rendez-vous, à tour de rôle ? « Cela n’aurait aucun sens. On ne peut pas ballotter un événement comme celui-là et son public dans tous les sens. Ou alors on devient un festival itinérant et là c’est autre chose. »

À ses yeux, un événement tel que le FIGRA – ou tout autre rendez-vous notable – « fait partie de la dynamique d’une ville » et d’une seule. Quant à savoir si le festival pourrait se muer en biennale, la réponse de l’organisateur est sans appel : « Même pas en rêve ! On ne peut pas monter ce festival tous les deux ans avec l’actualité telle qu’elle est. » Sans compter les retombées économiques dont Le Touquet se priverait : « Je ne vois pas l’intérêt qu’aurait la Ville à faire cela. » 

Cécile Legrand-Steeland pour la Voix du Nord

Voix du Nord Montreuil
Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 08:14

"BONNE" NOUVELLE

Nous avons le bonheur de vous annoncer que le FIGRA 2018 aura bien lieu:

du 21 au 25 MARS 2018

mais à

Saint Omer

(en exil)

C'est une "très bonne" nouvelle puisque sa survie est assurée; maintenant il nous faudra nous battre pour qu'il soit de retour au Touquet dès les travaux du Palais des congrès terminés.

Précision étant faite que ceux-ci n'ont été qu'un prétexte, pour certains, de se "débarrasser" de l'événement intellectuel majeur de la station.

Les conversations que nous avons eu hier soir, après la projection au Cinéma les 3 AS, nous ont confortés dans cette analyse qui est partagée par une majorité de touquettois laquelle n'a pas été écoutée ou entendue.

LE FIGRA

C'EST L'ÉVÉNEMENT CULTUREL MAJEUR

DU TOUQUET.

Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 16:58

BILAN FINANCIER 2016

RECETTES 2016: 3328 €

(Cotisations 1030 €,Repas AG 608,00 €, Pass festival 1 680,00 €, intérêts 10 €)

DÉPENSES 2016: 2894 €

(Fournitures 186,00 € Pass Festival 2 100,00 € Repas AG 608,00 €)

RÉSULTATS: 3328 - 2894 = 434€ d'excédent

Disponibilité au 31/12/2016

Livret A: 4151,60€ 

Compte courant: 655,54 €

LE BILAN FINANCIER EST ADOPTÉ À L'UNANIMITÉ 

 

RAPPORT MORAL

UN NOMBRE D’ADHÉRENTS STABLE: 103

RÉUSSITE DES PROJECTIONS AU TOUQUET Près de 500 PERSONNES (SALON DU LIVRE + ACTIONS AVEC LA MÉDIATHÈQUE)

DES RELATIONS REDEVENUES EXCELLENTES AVEC LES ORGANISATEURS

IL N'Y A PLUS D’INCOMPRÉHENSION SUR LES BUTS DE NOS ACTIONS

SUPPRESSION DE LA SUBVENTION MUNICIPALE AU FESTIVAL

VENDRE LE FESTIVAL À UNE AUTRE VILLE (SAINTOMER)

NOTRE POSITION EST TRÈS DIFFICILE À SOUTENIR

RELATIONS DIFFICILES ENTRE MAIRIE ET NOTRE ASSOCIATION

«OUBLI» SYSTÉMATIQUE DE NOTRE ACTION

REFUS DE CE QUE NOUS AVONS NÉGOCIÉ AVEC LE CINÉMA ET GEORGES MARQUE-BOUARET

UN FESTIVAL PARFAITEMENT ORGANISÉ

DES «PAROLES DE REPORTERS» BIEN MENÉES

DES JURYS PRÉSENTS

DÈS LE DÉBUT POSSIBILITÉ DE PASS JOURNÉES

QUALITÉ DE PROJECTIONS REMARQUABLES

VIDÉOTHÈQUE ACCESSIBLE PLUS LONGTEMPS

QUALITÉ DES OUVRAGES DE LA LIBRAIRIE

UNE SÉCURITÉ BIEN ASSURÉE

UN GRAND PALMARÈS 2017

UNE ORGANISATION PARFAITE TENANT COMPTE DE NOS REMARQUES FAITES EN 2016

NOUS ORGANISERONS DES PROJECTIONS AVEC LA MÉDIATHÈQUE

NOUS SERONS AU SALON DU LIVRE AVEC DES FILMS PRIMÉS

NOUS REFUSONS QUE SOIT OUBLIÉ CE QUE NOUS AVONS FAIT POUR LE FIGRA ET POUR LA VILLE

LE RAPPORT MORAL EST ADOPTÉ À L'UNANIMITÉ

ÉLECTIONS DES MEMBRES DU BUREAU

SONT RÉÉLIGIBLES:

MICHÈLE BIUNDO, FRANÇOIS DÉGARDIN, FRANÇOISE PETIT

Nos trois amis sont réélus à l'unanimité

Nous avons lu et commenté le courrier de Madame Lussignol laquelle était absente lors de notre AG (campagne électorale oblige) 

Cher Président, Chers amis,

 

Je devais être avec vous ce soir mais une obligation me tient « Hors Touquet ».

Le FIGRA EST et RESTERA au Touquet.

Durant les travaux, nous ne sommes pas en mesure d’accueillir le FIGRA. Nous avons  vu avec Georges quelles solutions pouvaient être apportées. Je sais que Jean-Pierre avait une idée mais malheureusement après contact cette idée ne peut pas se réaliser.

Nous avons pris contact avec la ville de Saint-Omer, le maire, Vice-Président Culture de la Région Hauts de France, François Decoster, a tout de suite était intéressé.

Recevoir le FIGRA en alternance avec Le Touquet est un projet qui deviendrait régional et qui permettrait au FIGRA de rayonner encore plus, d’avoir le soutien de l’agglomération. En un mot c’est un +++ pour le FIGRA.

J’ai rencontré Georges à Paris qui n’a absolument pas été hostile à cette idée. Depuis, Georges a rencontré à St Omer les personnes compétentes de la Région et les discutions et projets avancent bien.

La Région, le Vice-Président Culture, le maire de Saint-Omer, TOUS, comme nous, sommes surs de la nécessité du FIGRA sur notre territoire.

Soyez donc rassurés, le FIGRA + L eTouquet + la Région sont et seront toujours en place.

 

Amitiés

Lilyane

Nous n'avons pas bien compris le sens de cette missive et souhaitons vivement que le FIGRA reste au Touquet. (La lettre a été photocopiée et aucune modification n'y a été apportée donc pas de corrections orthographiques)

Nous refusons l'alternance avec Saint Omer, ou une programmation biennale, laquelle n'a aucun sens pour un festival reflétant l'actualité. Nous pensons que l'idée première est la suppression du FIGRA au Touquet laquelle est souhaitée depuis bientôt huit ans par des personnes qui n'avaient jamais mis un pied au Festival.

Sinon pourquoi couper toute subvention de la ville? Pourquoi "vendre" à un ami politique le festival?

Dire que cela apportera un plus au festival est un erreur de jugement. Pourquoi les travaux au Palais ne vont pas entrainer le déplacement des "Pianos Folies"?

Georges était d'accord pour modifier le "format" du FIGRA pendant la durée des travaux pourquoi n'en a-t-on pas tenu compte? Georges ne pouvait "qu'accepter" ce que lui proposait la ville pour sauver son équipe et son festival alors dire qu'il était d'accord est abusif.

Quand on veut tuer son chien..........

L'AG s'est terminée par le pot de l'amitié offert en partie par la municipalité et bien amélioré par l'association. Merci à tous ceux qui nous ont honoré de leur présence manifestant ainsi leur soutien à l'association mais surtout au FIGRA.

 

Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 18:07

Voici comment nous percevons la "conduite" de notre ville depuis quelques jours. Cela dure deux ans, ensuite le permis de conduire est passé. 

Peut-être aurons nous droit au:

 

Cela n'est pas sans danger pour les "passagers" embarqués dans l'aventure!

Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 16:50
repas "AMIS DU FIGRA" 2011

repas "AMIS DU FIGRA" 2011

L'AMI du FIGRA nous a quittés et il nous manquera beaucoup. Léonce Déprez nous a quittés hier soir quelques jours avant de pouvoir fêter ses 90 ans.

Étant maire du Touquet, il cherchait un événement cinématographique pour sa ville et avait fait venir le FIGRA. Il animerait ainsi la station en hors saison tout en ouvrant les yeux des touquettois sur le monde. Ce visionnaire avait ainsi, et dans cet esprit , permis à Georges Marque-Bouaret de lancer ce festival dont on sait quelle importance il a pris maintenant.

Il était vraiment L'AMI DU FIGRA  et il fit revenir le festival dès son retour à la mairie quand d'autres, par sectarisme pur, s'en était séparé. L'histoire bégaye parfois comme on peut le constater là.

Merci Léonce pour tout ce que vous avez fait pour notre ville car vous, vous aviez une "certaine idée" du Touquet. Merci d'avoir servi votre ville, de l'avoir tant aimée au point de la marquer pour toujours. Vous avez créé sans sectarisme et c'est pour cela que vous avez placé le FIGRA dans cet écrin qu'est notre (votre) ville. 

Dans la photo ci dessus il est amusant de vous voir, vous le créateur, en compagnie de Mme Lussignol, future maire du Touquet. Nous espérons que les deux verres levés le soient à la santé du FIGRA.

ADIEU LÉONCE
Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 17:38

Il nous faut d'abord vous annoncer la "bonne" nouvelle: le FIGRA 2018 aura lieu et les inscriptions pour la sélection sont ouvertes. Mais il n'aura pas lieu au Touquet, comme vous le souhaitiez tous, mais à Saint-Omer comme l'a voulu la municipalité du Touquet.

Sans commentaire!!

Nous vous invitons à vous rendre nombreux à la remise du Prix de La Biographie Politique organisé et soutenu par notre amie Isabelle Creuze. Il s'agit là également d'un événement culturel majeur. Vous trouvez tous les renseignements ci-dessous

Grand prix biographie Politique
Grand prix biographie Politique
Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 15:10
Hervé ghesquière

Nous devons vous annoncer le décès de Hervé Ghesquière. Il avait été président du Jury en 2013.

N'oublions pas les polémiques lancées et entretenues par le Président de la République de l'époque lors de sa prise d'otage. Sur la scène du Palais des Congrès, Patricia Boutinard Rouelle, président du jury, s'en était ému et avait exprimé sa révolte légitime devant une telle attitude ignoble.

Il n'avait que 54 ans et un cancer vient de l'emporter.

Salut Hervé, ton professionnalisme nous aura marqué.

On peut donc de nouveau se poser la question: pourquoi Le Touquet fait-il tout pour se séparer d'un événement qui amène de tels personnages sur notre ville? 

 

Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 14:50

Le veau, la vache et le territoire *Petit précis de biodynamie -Un film documentaire de Patrice Gérard avec la voix de François Morel. Coproductions Les films du Balibari / France Télévisions - France 3 Pays de la Loire avec la participation de la région des Pays de la Loire - 52'

JEUDI 1er JUIN

17h00

Maisons des Associations

LE TOUQUET-PARIS-PLAGE

Le veau, la vache et le territoire

petit précis de biodynamie

Un film documentaire de Patrice Gérard avec la voix de François Morel.

Coproductions Les films du Balibari / France Télévisions - 52'

Nous vous présenterons ce film en collaboration avec la Médiathèque dans le cadre de La Semaine Européenne du Développement Durable.

La médiathèque a invité une agriculturice Bio pour animer la discussion qui clôturera la projection.

Venez nombreux à cette projection que nous devons au FIGRA et à Georges Marque-Bouaret lequel nous a obtenu le prêt et la gratuité des droits.

 

Repost 0
Published by Hors les Murs du FIGRA

Présentation

  • : Les Amis du FIGRA ("HORS les MURS" du FIGRA)
  • Les Amis du FIGRA ("HORS les MURS" du FIGRA)
  • : Les amoureux des grands reportages d'actualité et documentaires de société se retrouvent tous les ans au TOUQUET PARIS PLAGE au mois de MARS pour suivre le Festival International du Grand Reportage d'Actualités (F.I.G.R.A.) La LIBERTÉ DE LA PRESSE et la Liberté d'Expression ont là leur "paradis".
  • Contact

Recherche

Pages